Comme je l’ai déjà dit, on ne nous a jamais appris et parlé de sexe clairement et encore moins au moment de l’adolescence. La seule chose que j’avais entendue c’était la phrase « Fais un doigt » et ça c’est que je faisais.  Je me mettais quelque chosse dans le vagin. Bien sûr, je ne me suis jamais rassasiée, maintenant je comprends pourquoi.

Avec mes copines d’enfance  je n’ai jamais parlé de sexe et on l’évitait et on le cachait. Et à la maison, il n’y avait pas de conversation sur le sexe. Il en était de même avec les cousins et les frères.

Avec mes deux premiers petits amis, je n’ai jamais eu d’orgasme et lors de ma troisième relation je l’ai découvert moi-même. Mes partenaires n’ont jamais su me provoquer.Si je ne me connaissais pas moi-même, comment serait possible que d’autres gens allaient me connaître, et encore moins s’il s’agissait de personnes de l’autre sexe. C’est difficile!

Eh bien, c’est ce qui se passe. Beaucoup de femmes ne connaissent pas leur orgasme, car personne ne leur explique pas et n’en parle pas ouvertement et les hommes ne savent pas comment le provoquer.

J’entendais dire que le sexe était quelque chose d’incroyable et je pensais: « Le sexe est surestimé ».

L’INTERNET M’A CHANGÉ LA SEXUALITÉ ET LA VIE.

J’ai eu mon premier orgasme à Buenos Aires (Ça sonne chic). C’était quand j’étais hôtesse de l’air. Quand il n’y avait pas encore d’ordinateur portable et qu’il n’y avait pas internet partout. Les hôtels avaient des ordinateurs communs à la réception et j’étais déjà très internaute. Chaque fois que je venais dans un hôtel je me connectais.

J’ai commencé à discuter sur le chat comme on le faisait au début avec un pseudonyme et aucune photo. J’ai rencontré un mec avec qui j’ai commencé à bavarder et nous nous sommes excités en ligne. Imaginez, c’était à la réception de l’hôtel tout était super discret. Alors, un jour où j’étais très excitée et je suis montée dans la chambre et presque sans toucher,  l’orgasme, le climax est venu tout à coup. « Je l’ai kiffé et j’ai pensée: « Putain, je sais déjà ce qu’est un orgasme ».

Le pire de tout de quelque chose si bon et beau, c’est que quand je suis arrivée à Madrid à la maison j’ai dit à mon petit ami qui j’avais senti l’orgasme et le plus triste était qu’il a continué à baiser à sa manière sans essayer de me faire sentir mon orgasme. Il me faisait même sentir que j’étais anorgasmique.

LES FEMMES NE SONT PAS ANORGASMIQUES MAIS PARFOIS  NOUS METTONS LONGTEMP À LE TROUVER. D’AUTRES FEMMES LE TROUVENT À L’ADOLESCENCE.

Je n’ai pas honte de parler de sexe et je parle de lui quand je peux.  Et j’ai découvert ainsi plus sur le monde du sexe. J’ai parlé avec beaucoup de femmes sur cet sujet et certaines comme moi  n’ont pas eu d’orgasme avant 30 ans. Et je suis sûre que beaucoup de femmes sont mortes sans avoir eu d’orgasme! C’est triste!! Et cela arrive parce qu’on ne parle pas de sexe. Et je pense qu’il est très important que personne ne doit mourir sans en avoir eu. J’ai des milliers d’orgasmes. C’est un plaisir trés naturel et super agréable que tout le monde doit vivre et connaître parfaitement.

ON SOUHAITE BIEN FAIRE NOTRE TRAVAIL ET ON NE SE SOUCIE PAS DE FAIRE UN BON SEXE. IL FAUT ETUDIER ET PRATIQUER.

Après avoir découvert mon orgasme, j’ai changé ma façon de penser J’ai commencé à penser à moi et à  rechercher mon grand plaisir. J’avais passé de nombreuses années sur le rythme des hommes et maintenant je voulais le mien. Et c’était quand quelques hommes ont commencé à m’appeler égoïste. (Ils sont gonflés!!).

Et j’ai découvert que les femmes n’ont pas le même point G et un seul. Chaque femme est différente (toutes les anatomies ne sont pas identiques) bien qu’il soit vrai qu’elles se ressemblent. C’est très drôle quand j’écoute des hommes parler de la sexualité des femmes. Pour que quelqu’un puisse parler correctement et à 100% de quelque chose, en plus d’avoir vu et étudié de nombreux cas, c’est important l’expérience personnelle. Et les femmes peuvent faire jouir un homme et vice-versa, mais ce qu’on ressent à l’intérieur n’est connu que par soi-même.

C’est comme  dans le cas de mes épisodes psychotiques, même si les psychiatres ont vu et observé beaucoup de personnes comme moi dans un épisode  psychotique, si vous ne le ressentez pas dans votre propre chair vous ne saurez jamais comment on se sent et comment on se sent réellement.

LE CLITORIS

Le clitoris de la femme est à l’intérieur avec une très petite extrémité externe et elle se cache entre les lèvres inférieures. Pour la  femme ce n’est pas  comme pour les hommes dont le pénis se trouve soudainement en érection et avec un petit instinct ils découvrent déjà leur premier orgasme depuis petit. Chez la femme le corps ne donne pas d’indices physiques.

Eh bien je vois l’avantage et l’avancement que les hommes ont avec des orgasmes. Bien que d’un côté, cela puisse être un inconvénient car c’est trop facile d’avoir un orgasme. Et parfois, c’est mieux que ce ne soit pas si facile.

Et quand on découvre un orgasme si agréable ça ne me surprend pas que le cerveau, le corps et l’instinct depuis la première fois  veuillent expérimenter un deuxième, un troisième et un quatrième … c’est pourquoi qu’on devient « branleur ».

Bien sûr c’est bien de dire qu’on se masturbe. Comme on mange tous les jours, on fait pipi, on fait caca, on rit et on pleure!!!

C’est pourquoi quand moi, j’étais adolescente j’étais très difficile pour les hommes. Je ne faisais pas  de sexe avec toute personne qui ne me provoquait pas des sentiments.  Alors je ne savais pas le plaisir des orgasmes. Quand j’ai découvert le climax je suis devenue une femme facile et célibataire. Et j’ai cessé d’être intéressée par la fidélité et la monogamie. Pour moi elles sont ennuyeuses.

J’étais une femme facile avant 40 ans et je me suis couchée avec des milliers de personnes. Dans cette société une personne comme moi  est très critiquée. Je suis sûre que le fait d’être avec une femme qui baise tout ça crée beaucoup d’insécurités chez les hommes, ils pensent qu’ils ne seront pas à la hauteur. En plus de te considérer comme une salope avec mépris. Et ils se soucient beaucoup de ce que l’environnement dira, les amies, la mère. Être une salope dans cette société n’est pas bien vu.

Eh bien, pour moi, ça m’est égal!. Car ce que j’apprends et profites avec le sexe c’est le mieux!

Personne ne nous fera oublier les bons moments passés!!!.

Une autre absurdité de la vie !!!

COMMENT PROVOQUER L’ORGASME CHEZ LA FEMME? SURTOUT EN FROTTANT.

Pour 75% ou 80% des femmes, nous devons nous frotter le clitoris à l’extérieur et celles qui disent qu’elles n’ont pas besoin de frotter et qu’elles ont des orgasmes seulement avec la pénétration, alors, c’est qu’elles ne savent toujours pas ce qu’est le climax. Très peu l’obtiennent.

On peut être très excitée et avoir du plaisir mais arriver au climax c’est autre chose. J’ai des amies qui m’ont dit qu’elles étaient multiorgasmiques et après quelques années, elles me l’ont dit: « Ah! Je sais déjà ce qu’est un orgasme!! ». Et on les écoutait et on les enviait! Parfois, il est même préférable de ne pas les écouter, car elles vous déroutent.

Mon opinion sur le multiorgasme est que si on peut avoir un moment de plaisir plaisir plaisir et le garder pendant quelques secondes et même quelques minutes mais lorsqu’on arrive au point culminant, si vous avez un autre orgasme et un point culminant très souvent c’est parce que vous étiez  longtemps sans baiser et vous êtes très sensible. Je pratique le sexe depuis longtemps, je pratique beaucoup, je parle avec des amies et je pense que le multi-climax est un peu une légende. Très peu de femmes l’obtiennent.

Les multiorgasmes seraient mieux dit prolonger le moment de plaisir. Et le point culminant serait le moment où vous exploserez, c’est-à-dire comment, lorsque l’homme éjaculera et que vous ne voudrez plus continuer, au contraire, vous voudrez vous arrêter.

Je pense que le plaisir est le même chez l’homme que chez la femme. La différence qui existe consiste à savoir comment le provoquer physiquement.

 

ET UN AUTRE FACTEUR TRÈS CLÉ QUI FAIT BEAUCOUP DE DOMMAGES AU SEXE, SONT LES FILMS PORNO ET LES FILMS OÙ IL Y A DU SEXE.

Parfois, quand je regarde un film porno je dois arrêter de le voir parce que ça montre tellement que c’est une fiction que ça n’excite pas. Je vois comment les femmes se soumettent aux hommes et prétendent l’orgasme. Elles ne touchent généralement pas le clitoris et quand elles le touchent elles le font vite et mal. Elles continuent à faire semblant.

Nous les femmes,  nous n’aimons pas qu’on nous prenne par la tête quand nous faisons la fellation, nous n’aimons pas le sexe rapide et violent. Au contraire, plus il est doux et lent plus il est agréable. La chose rapide et sauvage ne se fait que dans très peu d’occasions. Ce que vous voyez dans les films quand les acteurs enlèvent des vêtements rapidement qui ressemblent à une soif de sexe. C’est l’interprétation du personnage, pas plus!!.

ET MAINTENANT ON A L’ÉJACULATION FÉMININE, ENCORE UNE GRANDE FARCE SUR LA FEMME.

Une éjaculation féminine ne provoque pas de meilleurs orgasmes et lorsque la fille éjacule, ça ne signifie pas qu’elle profite de plus de plaisir. Cela ne coïncide pas toujours avec le moment du climax.

Et même mes amies qui le font me conseillent de ne pas l’apprendre car après ce n’est pas contrôlé et parfois c’est inconfortable d’être toute mouillée.

Ainsi, les femmes qui ne peuvent pas le faire ne se confondent pas car ce n’est pas à un plus grand plaisir.

 

J’AI UN EXEMPLE D’UNE AMIE QUI A ÉTÉ MARIÉE DEUX FOIS ET AVEC SES MARIS ELLE N’A JAMAIS EU UN ORGASME. ELLE FAISAIT SEMBLANT ET APRÈS ELLE SE MASTURBAIT.

Donc, avec les femmes qui mentent et font semblant, les films et les hommes qui baisent pour en avoir un de plus et cherchent leur plaisir, il est difficile d’avoir un bon sexe et il est difficile de savoir comment le faire.

Heureusement, j’ai réussi à améliorer mes relations et à en profiter le plus possible, qu’ils me paient ou qu’ils ne me paient pas. C’est le moindre. Et ce que je sais c’est que je n’ai jamais fait semblant d’avoir un orgasme et  je ne vais jamais simuler un orgasme. Cela semble super absurde !!! Vous vous trompez. Plus absurde encore !!!

Vous pouvez continuer à lire dessous la galerie.

J’ai écrit ce texte avant. C’est pourquoi il y a des choses qui se répètent.

Les femmes sont très faciles pour le sexe mais nous avons besoin de plus d’explications que les hommes. Mais il y existe une inégalité dans les genres.

Et faire attention au mythe de la femme fontaine. Une femme fontaine n’a pas  plus de plaisir et elle n’a pas de meilleurs orgasmes. Et cela est même en train de devenir la nouvelle éjaculation féminine que beaucoup de femmes apprennent et qu’elles utilisent dans les films pornos et les femmes de mon métier et ce n’est pas du tout un orgasme. Si une femme simulait déjà, avec ça, encore plus.

Pour ça  les femmes qui ne parviennent pas à être fontaines ne s’inquiètent pas. Ce n’est pas plus de plaisir ni plus d’orgasmes.

Plusieurs amies ont réussi à le faire et maintenant elles ne le contrôlent pas et parfois c’est très énervant. Alors, comme conseil, je vous le dis n’apprenez pas à le faire. Ce n’est pas plus de plaisir. Pas du tout!!

Les vibreurs causent plus de plaisir. Allez sur AliExpress.com et achetez-en un et vous verrez. Vous allez flipper. Peut-être la première fois non mais lorsque vous maîtrisez la situation vous obtenez un orgasme incroyable. Et si en plus de la vibration du clitoris vous obtenez une pénétration dans le vagin ou l’anus l’orgasme est double ou triple. Et cela,  je peux effectivement le confirmer car je les utilise et sans eux  je n’atteins pas l’orgasme. C’est très difficile pour moi. Mais  si je passais des mois sans baiser, je n’en aurais sûrement pas besoin.

Et cela ne me dérange pas de devoir utiliser des vibrateurs pour obtenir mon orgasme. Il vaut mieux d’utiliser des jouets, plutôt que ne pas y arriver.